La RDC célèbre la Journée Internationale de l’Alphabétisation

samedi 10 septembre 2016
par  Claude MBALA LONKANDO
popularité : 17%

JPEG - 80.4 ko La célébration de la Journée Internationale de l’Alphabétisation (JIA) en République Démocratique du Congo (RDC) a eu lieu à l’hôtel SULTANI à Kinshasa en présence de la Ministre en charge de l’Alphabétisation, Madame AGBADALASI ADEL. C’était à l’occasion d’un cinquantième anniversaire marqué par l’engagement, l’effort et le progrès accompli dans l’amélioration du taux d’alphabétisme à l’échelle internationale.

Autour du thème « Lire le passé, écrire le futur » choisi pour ce 8 septembre 2016, plusieurs intervenants ont passé leurs messages à la tribune préparée pour la circonstance. JPEG - 71.6 ko Pour Abdourahamane Diallo, Représentant de l’UNESCO en RDC, ce thème exprime la détermination à fournir à chaque individu les compétences, les capacités et les chances de réaliser ses aspirations dans la dignité et le respect. Quant à la Ministre en charge de l’Alphabétisation, le thème marque un temps d’arrêt pour le bilan dans le secteur afin de baliser l’avenir. En effet, plus de 18 millions d’analphabètes sont enregistrés sur une population de plus de 71 millions d’habitants, avec une réduction de 6 points par rapport aux statistiques de l’année précédente. Les actions menées par le gouvernement pour ce faire ont été notamment la réhabilitation et la construction des Centres de Rattrapage Scolaire (CRS) et les Centres de Promotion Sociale (CPS) qui préoccupent aussi bien les partenaires que les acteurs nationaux de ce secteur.

La synergie appelée de tous ses vœux entre la communauté internationale et le gouvernement est l’unique moyen préconisé par le Secrétaire Général des Affaires Sociales et Solidarité Nationale, Monsieur GIBISI, si l’on veut réaliser d’importants progrès sur l’alphabétisation qu’il a considéré comme un bien public.

JPEG - 81.5 ko Augustin TUMBA NZUJI, Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Enseignants et Educateurs Sociaux du Congo (FENECO/UNTC) qui représentait la société civile, a circonscrit la cible d’alphabétisation dans le cadre des ODD comme le fruit d’un processus de l’éducation post 2015. Il l’a situé aussi par rapport à la lettre de politique éducative eu égard au pari de faire de la RDC un pays émergent à l’horizon 2030 et développé à l’horizon 2050. Pour lui, l’analphabétisme constitue une bombe dressée contre cette émergence et développement. Par contre, l’alphabétisation contribuera à réduire la pauvreté en vue de l’amélioration des perspectives d’avenir. Des recommandations ont, dans ce sens, conclu son intervention.

A l’instar des intervenants évoqués dans les précédentes lignes, Plusieurs autres acteurs ont pris part à cette cérémonie, entre autres la Directrice du BIT en RDC, les PTF, les organisations de la société civile et des enseignants, les Secrétaires Généraux de l’Administration Publique, le Coordonnateur de la CATED, les cadres et agents du Ministère des Affaires Sociale et les Responsable de la DGENF.


Documents joints

PDF - 232.6 ko
PDF - 232.6 ko