LA STRATEGIE DE L’ALPHABETISATION ET DE L’EDUCATION NON FORMELLE PRESENTEE

jeudi 16 mai 2013
par  Augustin TUMBA NZUJI
popularité : 15%

Ce jeudi 16 mai 2012, s’est tenu en la salle BONOBO de l’hôtel OKAPI, l’atelier de présentation de la stratégie nationale de développement de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle, présidé par le Ministre le Ministre des Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité Nationale, Monsieur Charles MUYEJ MUNDELE

JPEG - 66.5 ko La salle qui contenait plus de cent personnes venues de tous les quatre coins accueillir cette stratégie, la dernière des trois sous-secteurs de l’éducation de la République Démocratique du Congo était bien comblée. La première des stratégies à être mise sur pied était celle de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnelle (EPSP)suivie de celle de l’Enseignement Supérieur, Universitaire et Recherche Scientifique (ESURS) qui tous deux constituent l’Education formelle.

Après l’hymne national et le mot de bienvenue du Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales et celui du Représentant de l’UNESCO en République Démocratique du Congo, c’était la présentation sur DVD de la situation de l’Alphabétisation et l’Education Non Formelle ; ensuite, le Directeur Général de la Direction Générale de l’Education Non Formelle a présenté la stratégie.

Un échange interactif s’en est suivi avant le mot de circonstance du Ministre des Affaires Sociales dont dépend le sous-secteur. Il convient de retenir que le travail va consister présentement à produire une seule stratégie du secteur de l’éducation partant de ces stratégies des trois sous-secteurs du pays.

Parmi les participants, il y avait le Ministre de l’Enseignement Supérieur, Universitaire et la Recherche Scientifique, les nombreux fonctionnaires du Ministère concerné, les membres du Groupe Thématique Education de la République Démocratique du Congo (dont les Syndicats de l’éducation FENECO et CSC), plusieurs ONG,…

Commencé à 10 heures 25, l’atelier s’est clôturé à 12 heures 23 minutes après l’hymne national et un cocktail était offert à la fin.