JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE ET DE LA SECURITE AU TRAVAIL 2014

lundi 28 avril 2014
popularité : 15%

JPEG - 36.3 ko La date du 28 avril 2014 consacrée au monde du travail comme celle de la SECURITE ET SANTE DANS L’UTILISATION DES PRODUITS CHIMIQUES AU TRAVAIL.

En R.D.Congo, cette journée a été commémorée avec faste à l’hôtel Venus de la Commune de Gombe sous le haut patronage du Chef de l’Etat et Président de la République.

Le thème national retenu était : « ENSEMBLE, PROTEGEONS LES TRAVAILLEURS ET L’ENVIRONNEMENT CONTRE LES RISQUES DES PRODUITS CHIMIQUES ».

En effet, les produits chimiques font partie intégrante de notre environnement naturel et urbain et les bénéfices que nous en tirons sont incalculables, mais nous n’avons pas d’autre choix que d’apprendre à gérer sur le plan pratique leurs effets non désirés ou dommageables, souligne l’Organisation Internationale du Travail.

Les invités présents, notamment le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale, le Secrétaire Général à la Prévoyance, la Secrétaire Générale à l’Emploi, le Patronat, les Organisations syndicales, le Directeur Général adjoint de l’INSS, la Directrice Pays de l’OIT et la masse laborieuse.

Unanimement, les intervenants ont planché leurs discours sur des axes suivants : • Les produits chimiques non étiquetés = Danger pour les travailleurs ; • La gestion rationnelle des produits chimiques = productivité des entreprise ; • Le respect de l’arsenal juridique et réglementaire des normes internationales du travail de la SST ; • La création d’un cadre national de la SST indispensable ; • La mobilisation des partenaires sociaux pour la cause de la SST et l’assurance de sa mise en pratique ; • L’actualisation de la SST dans les entreprises socle de protection sociale ; • La formation du personnel en la matière à promouvoir ; • La gestion rationnelle des produits chimiques, des mesures préventives et la mise en place des consignes de Sécurité dans tous les lieux de travail ; • Le dialogue social permanent entre les partenaires sociaux ; • L’actualisation de la liste des accidents du travail et maladies professionnelles en tenant compte des maladies liées à l’usage des produits chimiques ; • La prise en charge effective des cas d’accidents du travail et maladies professionnelles.

En gros, c’est autour de différents points abordés qu’a pris fin la manifestation de ce jour.

Calixte-Roger NDOLO NOTI

Relext/CDT-RDC