ACTIONS


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 5 novembre 2019
par  Jacques MWAKUPEMBA

Paie des enseignants : Bank of Africa a remis la pendule à l’heure après l’action syndicale de la FENECO-UNTC

Les communs des mortels observent impuissants les plaintes incessantes des enseignants au sujet de certaines pratiques dans les banques qui payent les salaires des enseignants dont la Bank of Africa, BOA en sigle. Il s’agit des retenues sur le salaire de chaque enseignant pratiquées de manière (...)
jeudi 7 mars 2019
par  Salem SEDI

100 premiers jours du président de la RDC : les enseignants s’approprient, mais revendiquent…

Au cours d’une assemblée générale tenue le lundi 4 mars à Tshangu par l’Intersyndicale Nationale de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, les syndicats SYECO, FENECO/UNTC, SYNECAT, CSC-Enseignement, SYES et SAPC ont réuni une centaine de leurs membres pour analyser le programme (...)
mardi 2 juin 2015

RDC : création d’une commission sur le détournement de la paie des fonctionnaires

Une commission de contrôle de détournement de la paie des fonctionnaires de l’Etat a été mise en place samedi 30 mai, à l’issue de l’échange entre le ministre des Finances, Michel Bongongo et les syndicats de la santé. La commission sera composée des experts des ministères du Budget, de la Santé (...)
samedi 2 mai 2015
par  Hermann

Fête du travail : l’Intersyndicale plaide pour le paiement des salaires décents en RDC

L’Intersyndicale du Congo plaide pour le paiement des salaires décents en RDC. Cette structure a lancé cet appel, vendredi 1er mai, au cours de la célébration de la journée internationale du travail, placée sous le thème : « Construire l’avenir avec le travail décent ». « L’équation salariale (...)
vendredi 5 décembre 2014
par  Augustin TUMBA NZUJI

GREVE AU SECRETARIAT GENERAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE DE LA RDC

Depuis environ un mois, les agents et fonctionnaires du Secrétariat Général de l’Enseignement Supérieur et Universitaire sont en grève et réclament la régularisation de certains cas spécifiques pour lesquels le gouvernement aurait déjà alloué un montant de cent quatre millions de francs congolais (113 (...)